4 conseils pour allaiter

Si vous choisissez d’allaiter votre bébé, alors cet article vous donnera des conseils pour allaiter.

conseil

Les débuts de l’allaitement se révèle parfois difficile, voire douloureux (comme dans mon cas). Et de nombreuses mamans, non prévenues ou mal accompagnées, cessent d’allaiter après quelques jours ou quelques semaines. Alors qu’elles auraient souhaité le faire plus longtemps. (Par exemple moi, au bout de quelques semaines, je n’ai plus ressenti de douleur sur mes seins.) Voici quelques conseils précieux:

  • Pour réparer les mamelons. Dans les deux mois qui précède l’accouchement, laissez vos seins libres, sans soutien-gorge, sous une chemise ou un grand T-shirt, quelques heures par jour. Le frottement du tissu sur les mamelons les durcira. Ce qui facilitera la succion. N’hésitez pas, quotidiennement, à les modeler entre vos doigts et à les faire saillir.
  • Pour éviter le tarissement. Nourrissez votre bébé à la demande. Surtout les premières semaines, et présentez-lui les 2 seins alternativement. Soit au cours de la même tétée, soit d’une tétée sur l’autre. Plus vous allaiterez et plus vous aurez de lait.
  • Pour traiter un engorgement. N’hésitez pas à mettre fréquemment votre bébé au sein. Au besoin, videz un peu de lait avant de lui présenter le mamelon, qui risque d’être trop gonflé pour sa petite bouche. Douchez vos seins sous l’eau bien chaude et faites-vous des cataplasme avec une crème destiner à éviter les œdèmes (vous la trouverez en pharmacie).
  • Pour rendre possible quelques absences. Prenez l’habitude, très vite, de tirer votre lait une fois par jour et le donner à votre bébé (ou encore mieux, de lui faire donner) un biberon de votre lait chaque jour. Ainsi le bébé prend l’habitude du biberon et vous avez la possibilité de vous faire remplacer de temps en temps. Certains tire_lait sont vendus avec des sachets stériles permettant de congeler son lait (conservation maximale : 2 semaines).

allaiter

→ Une suggestion

Si vous vous posez des questions sur l’allaitement, vous pouvez contacter l’association solidarilait  (www.solidarilait.org). Des bénévoles, au niveau national mais aussi local sont disponibles au téléphone pour vous écouter et répondre à toutes vos questions. Adressez-vous également à la PMI de votre quartier.

J’espère que cet article vous a aidé. Partagez autour de vous et mettez une petite pouce bleue si c’est le cas. Ça m’encouragera vachement pour écrire mes prochains articles. Merci à vous. Je vous dis à très vite!

 

Source : Votre bébé de 1 jour à 1 an de Anne BACUS.
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *