Choisir entre l’allaitement et le biberon sans culpabiliser

Aujourd’hui, je vais vous parler de choisir entre l’allaitement et le biberon sans culpabiliser.

On n’est pas une mauvaise mère parce qu’on a, pour des raisons personnelles, choisi de ne pas allaiter son bébé. Ou parce qu’on ne sent pas instantanément la puissance de l’instinct maternel nous envahir. C’est à chacune de trouver sa façon d’être mère, selon son propre tempérament. Il faut savoir que cela peut prendre du temps.

allaitement ou biberon

Les moments du repas sont des moments extrêmement privilégiée pour le bébé. Surtout à un âge où il passe une grande partie du reste de la journée à dormir. Le biberon, comme le sein, est un moment de grande intimité. Le bébé est blotti dans vos bras. Il apprend votre odeur, vous lui parlez doucement, vous lui souriez, il vous regarde…

C’est cette ambiance de calme, de douceur, de plaisir intime partagés, qui est essentielle. Bien plus que le lait lui-même (les laits de remplacement sont d’excellente qualité) ou son contenant.

Je vous parle dans le prochain article des idées reçues sur l’allaitement.

Et vous, qu’avec vous choisi? N’ayez crainte, je ne suis pas là pour vous juger. Vous pouvez partager si vous avez envie en dessous de cet article. De votre choix, de votre point de vue et de se que vous en pensez.

source : Votre bébé de 1 jour à 1 an de Anne BACUS.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *