HypnoNaissance : l’accouchement sous hypnose

J’ai récemment découvert un livre qui parle de la méthode de Marie MONGAN, HypnoBirthing. Adapté pour la France par Elizabeth ECHLIN, Traduit en français, par Ilona FRITSCH : HypnoNaissance.

Tu peux trouver le livre en cliquant sur ce lien : HypnoNaissance : la méthode Mongan

C’est un livre qui parle de l’accouchement par AutoHypnose. Je le trouve très intéressant !

Tentée par l'accouchement sous hypnose?

Il s’agit d’une discipline, qui  a été créée il y a 20 ans, aux Etats-Unis par une maman et directrice d’école, Marie MONGAN. Lasse de ne pas pouvoir être pleinement consciente pendant la naissance de ses 2 premiers enfants, sous anesthésie. Au 3ème enfant, elle s’est dit qu’elle voulait pouvoir accoucher avec beaucoup de détente jusqu’au bout. Elle s’est alors beaucoup renseignée et a lu des livres d’un célèbre obstétricien anglais Grantly Dick-Read. Selon qui la douleur de l’accouchement n’était pas dû au processus de la naissance. Mais vient plutôt de la tension musculaire crée par la peur de la naissance elle-même et le stress que cette appréhension provoque.

Le problème du stress, est qu’il ralentit et entrave le processus de naissance. Puisque le corps se prépare à se débattre ou à lutter, et le sang riche en oxygène est dirigé vers les extrémités du corps et loin de l’utérus.  Or cet oxygène est bien nécessaire à l’utérus (un muscle comme les autres!) mais aussi le bébé qui le reçoit via le sang.

Comment éviter ce surplus d’efforts et aider à la détente quand le corps, et l’esprit aussi, de la future maman s’agitent ? Tel est l’objectif de l’Hypnobirthing.

De l’Hypnobirthing à l’HypnoNaissance en France

C’est seulement 30 ans après avoir donné naissance à son 3ème enfant, quand sa propre fille lui a demandé conseil, que Marie MONGAN a écrit l’ouvrage Hypnobirthing. La méthode s’est en fait répandue auprès des couples satisfaits. Au point où, maintenant, il existe des hôpitaux aux Etats-Unis où l’équipe médicale accompagne la patiente en Hypnobirthing. Elisabeth ECHLIN a pour sa part découvert cette technique après la naissance extatique de son fils.

C’est en rencontrant d’autres mamans ayant eu recours à l’HypnoNaissance qu’elle a pu se familiariser, se former et notamment accompagner des centaines de couples et même deux mamans pendant leur accouchement !

Quel est l’intérêt de l’hypnose pour l’accouchement ?

L’hypnose est un moyen de focaliser sur soi. Comme un zoom sur un appareil photo. Au lieu d’être éparpillée, la future maman peut réduire le champ pour être avec son corps, son bébé, son partenaire. Ce n’est pas un état dans lequel la future maman est endormie, ne voit rien ou encore est complètement coupée du monde extérieur. Non, cela se pratique  et notamment en couple.

L’intérêt de l’hypnose est de permettre une production accrue d’ocytocine et d’endomorphine.

L’ocytocine ? C’est l’hormone pour s’attacher à l’enfant, secrétée via l’action du regard, du toucher. Elle plonge la future maman dans un état de calme, de sécurité et de confiance. L’ocytocine c’est aussi l’hormone qui impulse les contractions de l’utérus, donc plus il y a d’ocytocine et moins le temps de travail sera long!

L’endorphine ? C’est notre morphine intérieure, une hormone naturelle. Produite par le cerveau et capable de faire 200 fois l’effet du taux autorisé de la morphine. Grâce à elle, on se sent bien et relaxée, et même les tissus du corps sont plus souples. Des techniques de massage sont enseignées donc au papa lorsqu’il est présent pour la 1ères et de la dernière séance,  pour qu’il puisse aider sa femme à se sentir bien pendant la naissance.

Comment se déroulent les séances d’HypnoNaissance ?

L’accompagnement par Elisabeth s’étale sur 6 séances de 2h dans son cabinet calme et feutré. Sachant que la future maman est invitée à pratiquer chaque jour des exercices de relaxation. Grâce à un enregistrement fourni de 30 minutes.  Ce programme d’accompagnement va inclure aussi bien des massages, de la relaxation, une aide au relâchement des pensées, une répétition à la naissance (le début, le milieu du travail…) et même un film à la naissance pour se projeter. Cette méthode, Elisabeth l’applique également aux femmes rencontrant des problèmes de fertilité, ou des maladies, ou pour surmonter le stress quotidien.

Pour mieux comprendre et suivre chez vous la méthode l’HypnoNaissance, consulter le livre de Marie Mongan adapté par Elisabeth Echlin pour la France.

Pour approfondir, je vous propose de lire cet article que j’avais écrit. Cliquer ici.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *