Objet transitionnel – le doudou

Le doudou est un objet utilisé par l’enfant pour lui servir d’intermédiaire entre son propre corps et son environnement.

Cet objet a une odeur, l’odeur de la maman, l’odeur du bébé… Il peut s’agir d’un ours, d’une poupée en tissu, d’une couche… parfois aussi du pouce. Tous sont doux, chauds et imprégnés de l’odeur familiale.

Appelé « doudou » dans le langage courant, il lui permet de mieux se détacher de sa mère grâce sa fonction sécurisante.

C’est un peu de chez lui, de sa maman qu’il emporte ; cela l’aide à affronter la séparation. L’objet transitionnel lui permet de se calmer et d’apaiser seul ses tensions et ses peines. Il a également une fonction de plaisir liée la succion. C’est pour toutes ces raisons que l’enfant veut l’emmener partout avec lui.

L’enfant peut le choisir (vers 6 – 7 mois), certains parents le proposent, mais dans tous les cas, c’est l’enfant seul qui l’investit. Son choix doit être respecté.

Lors de la période du 8e mois, il est aisé de comprendre pourquoi le «doudou » revêt une importance quasi- vitale pour l’enfant. L’adulte ne doit pas le forcer à s’en séparer, ni l’utiliser comme moyen de chantage. Il doit être à sa disposition, mais sans non plus le proposer de façon systématique.

Cet objet transitionnel peut être nécessaire longtemps, parfois l’enfant l’emporte quand il commence la maternelle, et le prend pour la sieste collective. Il ne faut pas le lui enlever, il s’en séparera de lui-même quand il sera rassuré et qu’il aura trouvé sa place dans le groupe d’enfants. Parfois, on voit encore des enfants de 6 à 7 ans avoir besoin de leur doudou : laissons-les libres, et surtout ne nous moquons pas d’eux.

Est ce que votre enfant a toujours son doudou? Quelle attitude avez vous par rapport au doudou? Laissez moi un commentaire juste en dessous pour partager avec led autres mamans qui lisent cet article.

Ou mieux avez vous toujours votre doudou? Pour ma part, pour dormir j’ai encore le mien. 😄

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *